Diagnostic et entretien

L'entretien courant de la couverture suppose un examen régulier et systématique de son état extérieur et intérieur, accompagné de quelques opérations de base. En cas de désordres graves, l'intervention rapide d'un couvreur s'impose.

1.  L’état général de la couverture

Après un événement climatique exceptionnel : vérification des éléments détériorés ou déplacés par les intempéries, en particulier les éléments de rive : ils doivent être remis en place ou changés avant que le défaut ne s'accentue.

Régulièrement : nettoyage des mousses ou autres végétaux sur les éléments de couverture : ils peuvent perturber l'évacuation ou favoriser les remontées capillaires et donc les fuites, notamment sur les ardoises et les tuiles.

2. L’examen scrupuleux des points singuliers

Contrôle de l’état des arêtiers et du faîtage, vérification de l'étanchéité et des fixations.
Contrôle des fenêtres de toit et châssis (étanchéité, filtre de ventilation, etc.) et vérification des  liaisons entre lucarnes et toiture.
Contrôle des saillies de toit.
Vérification des relevés, solins, abergements... Avec, en cas de désordres patents, réfection immédiate.

3. Le réseau d’évacuation

Nettoyage des noues (en vérifiant leur fixation et leur étanchéité);
Vérification de la fixation des rives d'égoût;
Contrôle et nettoyage des évacuations d’eau pluviale : gouttières, chéneaux...
Vérification et nettoyage éventuel des grilles de protection.

4. La visite des combles

Contrôle de la température et de la circulation de l'air sous les combles.
Vérification de l’état de la charpente (contre la présence éventuelle d'insectes xylophages,
déformations, etc.).
Vérification de la ventilation de la toiture et de l’état de l’écran de sous-toiture
Contrôle de l'isolant en vue de la détection de fuites.
Vérification des châssis de fenêtres de toit